Sélectionner une page

Travailler de chez soi est plus que jamais au cœur des discussions. C’est une méthode de travail qui prend de l’ampleur et qui se développe un peu plus chaque année dans les entreprises. Selon une étude de Malakoff Médéric-Humanis en 2019 il y a eu 700 000 télétravailleurs de plus qu’en 2018. Bien que travailler à distance présente de nombreux avantages, est-ce si facile à mettre en pratique ?

L’État en faveur du travail à distance

Entré dans le code du travail depuis 2012, le télétravail est encouragé par le gouvernement.  Aujourd’hui il n’est plus nécessaire de faire un avenant sur son contrat de travail, un simple accord oral ou écrit avec son employeur suffit. Néanmoins, bien que la demande soit facilitée elle n’en sera pas pour autant acceptée.

Pour mettre toutes les chances de son côté au moment de la demande il faut avoir en tête que plus le dirigeant sera prévenu tôt, plus il pourra s’organiser en amont. En ce qui concerne le salarié, travailler de chez soi demande un temps d’adaptation mais aussi du matériel ; en fonction des entreprises il peut s’en voir fourni.

Enfin depuis septembre 2018 la loi télétravail protège l’employé en cas d’accident même à distance. Dans le cas où un problème survient un jour de travail à distance il est considéré comme étant un accident de travail au même titre qu’un accident survenu au bureau.

Bien que les démarches pour mettre en place ce système se soient vu allégées les employeurs se montrent encore frileux. En seulement quelques chiffres les moins convaincus vont peut-être changer d’avis…

Vous n’avez pas le temps de lire l’article maintenant ?

Les bénéfices du télétravail pour les entreprises

Travailleurs à distance. Professionnels mobiles. Nomades numériques. Guerriers de la route. Appelez-les comme bon vous semble, mais les télétravailleurs sont les moteurs de l’avenir du travail.

De nombreux chiffres positifs ont émergé d’une étude menée par Nicholas Bloom et son équipe, ils ont révélé que les employés sont en moyenne 13% plus productifs en travaillant de chez eux qu’en entreprise. En effet lorsqu’un salarié est en télétravail adopte un rythme plus soutenu : il fait moins de pause (si ce n’est aucune) et termine sa journée plus tard ou là commence plus tôt. Étant dans un environnement calme il est davantage concentré.

Les employeurs quant à eux ont pu constater une baisse du nombre d’arrêts maladies et une réelle implication des employés lorsqu’ils reviennent au bureau. En permettant de travailler chez soi, les dirigeants voient leurs coûts réduire en proposant aux collaborateurs d’utiliser des postes de travail et des ordinateurs communs. De même que ce fonctionnement facilite l’augmentation des effectifs sans pour autant devoir agrandir les locaux.

En plus d’y voir des bénéfices financiers c’est l’occasion pour les managers de fidéliser les collaborateurs à l’entreprise. La flexibilité qu’offre le travail à distance est un gage de reconnaissance pour les salariés ce qui les incitent à rester.

Travailler de chez soi…pour tous, tout le temps ?

Sur le papier toutes les catégories professionnelles peuvent bénéficier du télétravail. Cependant, il est évident que de multiples métiers sont impraticables en dehors de leur entreprise.  La mise en place du travail à distance ne pourra se faire que dans certains domaines et parfois, sous certaines conditions.

Parler de travail à domicile c’est également parler d’isolement social. Bien qu’il présente de nombreux avantages, il peut aussi s’avérer néfaste pour le salarié s’il est fait sur une trop longue période. D’après l’Obergo  (Observatoire du télétravail, des conditions de travail et de l’ergostressie) plus les jours en télétravail sont nombreux, plus les relations entre collaborateurs deviennent défavorables. Dans certains cas il y a un risque de rupture du lien social. Il est donc déconseillé de faire plus de trois jours de télétravail par semaine pour maintenir une équipe soudée.

Pas encore complètement convaincu ? Testez et ajustez en apprenant ce qui fonctionne pour vous et votre personnel. Commencez avec une poignée d’employés, mesurez la productivité et déployez une plus grande structure de télétravail si tout se déroule bien.

Découvrez nos dernières vidéos